samedi, mars 29, 2008

L'écoute.

On va où tu veux.
Chaque centimètre de ta peau, sensible, à voir.
Ce ne sont pas des morceaux d’alphabet qui changeront quelque chose à.
Les yeux fermés. Les bras tendus je, chaque centimètre écoute-moi.
Courir courir sauter en l’air. L’air de rien, mais l’air de rien, regarde.
On n’sait plus très bien ce qu’il faut.
Faire. Crier. Râter.
Tu ne réussiras pas à me faire croire que, romantisme à l’appui et fils de fer au bout des doigts.
Les mains glacées s’accrochent, aux rideaux. Le reste attend.
Regarde un peu plus loin, regarde avance je te suis.
On s’abîme quand tu veux. Facile.


3 Comments:

Anonymous Marine said...

Le texte, la musique.
Ca fait du bien.
:]

mars 30, 2008 12:08 AM  
Blogger M'aime que said...

Ton passage, aussi :)

mars 31, 2008 1:36 PM  
Anonymous Miss-himitsu said...

Tu es victime de plagiat pour plusieurs de tes articles.
Regarde:
http://skullcrusher.skyrock.com/1655215788-L-ecoute.html

Si j'étais toi, je la contacterai cette plagieuse.

J'adore tes textes x)
CONTINUE.

août 24, 2008 12:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home