vendredi, août 15, 2008

La caresse et la mitraille.

On dévoile les cartes et c'est du narcissisme quand il s'agit de notre histoire, on étale les cartes, les rouges, les noires, dans tous les sens et à chaque coin de la pièce, vous savez c'est du narcissisme à l'état pur. Il y a d'autres choses à abattre qu'un jeu de cartes à moitié foutu à moitié complet qu'on éclairait à la bougie les jours de, mauvais temps.

On n'est pas misanthrope pour rien dans le rang des salauds, on est misanthrope pour le scandale le narcissisme, c'est prétentieux ouais, notre histoire, les cartes en moins, pour sûr. Plus tard je vous raconterai comme il est difficile de leur faire croire en soi quand on ne sait pas bien en quoi ils devraient croire exactement. Ce qu'il y a à aimer, par ici.

On abat les cartes en silence, les cartes c'est un jeu, on s'éloigne toujours un peu plus de ceux qui, on protège son orgueil déraisonnable et le narcissisme encercle tout le reste, prisonniers vous savez, prisonniers des cartes qui ne sont pas celles que l'on voudrait abattre, des insultes au bord des lèvres et des espoirs étalés sur chaque centimètre de nos peaux.

Plus tard je vous raconterai probablement quelque chose de sensé, quelque chose d'ensablé, de maritime, on ne sait pas très bien où le narcissisme acceptera de nous mener, vous savez.

2 Comments:

Blogger Gregory Sey said...

Oui je sais. Enfin je crois.
Vous tu me donnes presque envie de ré-écrire un peu.

août 16, 2008 5:23 PM  
Blogger M'aime que said...

Oh ! C'est gentil, ça.

août 23, 2008 10:54 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home