vendredi, septembre 05, 2008

Elle n'est pas morte, elle joue à colin maillard.

Parce que les enfants morts ne savent pas danser. Comprenez bien, ce sont des marionnettes et l'on ne peut pas se permettre, oh messieurs dames nous n'avons pas le temps, on ne peut pas être, à chaque coin de l'enfant qui ne tient plus debout. Nous ne sommes pas assez nombreux c'est évident, regardez-moi, je perds moi-même la tête et personne n'a assez d'argent assez de, foi, pour me la remettre à l'endroit.

Les enfants, quand ils ne bougent pas, ont la grâce d'une danseuse étoile, mais regardez jeune homme, cet enfant mort qui se balance, qu'il est vulgaire au milieu des, grands seigneurs en dentelle. Même la tête, comprenez bien, c'est une poupée qu'il faudrait faire danser et, a-t-on déjà vu de ces marionnettistes déguisés en château, les a-t-on vu pointer un bout de leur costume le jour du quatorze juillet.

Tout ceci m'étonnerait fort, elle n'est pas morte, celle-ci, personne ne l'a étouffée voyez vous-même ce sont ses yeux, ses yeux brillants que l'on a bandés pour ne pas, ne jamais, ne pas tricher pas aujourd'hui. Elle compte jusqu'à trente elle ne sait pas compter, elle fait semblant mais celle-là sait danser, c'est écrit, au bout de ses cheveux dispersés détournés.

On me détourne vous savez, je perds la tête et la raison, puis je devrais prendre le temps de vous le dire, de vous dire comme un sourire, parfois, ferait danser les enfants morts, splendide.

11 Comments:

Anonymous mira said...

Splendide. Tu vois, suffit d'un titre soufflé par un déteneur de chat fuyant pour tout de suite, hein, bon a y est je m'égare déjà, bravo je disais.

septembre 05, 2008 11:19 PM  
Anonymous mira said...

"Le titre est de même-que" (dit elle sous la torture)

septembre 05, 2008 11:21 PM  
Anonymous Blue Jam said...

Les enfants ne meurent pas, ils jouent à la mort...

septembre 06, 2008 4:15 PM  
Blogger Gregory Sey said...

Et moi je prends le temps de te dire que tu as du talent.

septembre 06, 2008 4:45 PM  
Anonymous Snarkk said...

Ah tiens, ça me fait penser que j'ai pas dansé depuis un sacré bout.
Et j'te parle pas de la danse à deux balles hein, non, d'une vraie, genre pas tirée par des ficelles.

septembre 07, 2008 3:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

La déco est cool stop la note aussi stop.

septembre 07, 2008 7:15 PM  
Anonymous Captain Ju said...

Le noir et blanc ça a la classe, si, si, plus que le bleu, et j'en suis désolé ma p'tite ; même si la mer et le ciel hein, il restera au final que le noir, et le blanc, un peu, pour le contraste.

Et puis les enfants ne jouent pas à colin maillard, parce qu'on se moque d'eux, les enfants aiment les marionnettes, et ils n'aiment pas goûter au hasard du vent, ils ont raisons, les pauvres enfants.

septembre 08, 2008 5:51 PM  
Blogger maime-que said...

Lau > merci pour le bravo ^^

Blue Jam > Oui mais parfois ils jouent à superman et ça marche pas. Parfois.

Gregory > je devrais prendre un peu plus le temps de te dire merci.

Snarkk > Il faut ! ça s'oublie pas, j'imagine.

Ju > Merci stop contente que ça te plaise stop enfin point d'exclamation.

Ju version captain > puis le noir ce qui est bien c'est que ça marche quand même pour la mer et pour le ciel (mais si, la nuit, voyons). Quand je serai grande je saurai faire les marionnettes, et moi aussi j'ferai ma crâneuse, tu verras ^^

septembre 09, 2008 10:21 PM  
Anonymous Ju said...

Mais le ciel est noir, si tu regardes quand il n'y pas ce gris qui casse la perfection de la dualité. Et les étoiles blanches, et les nuages de neiges ; et c'est toi la crâneuse, de toutes façons, avec tes mots et tes virgules, regarde ton auditoire, ils sont fous de tes effets de style ma belle ; sinon, parce qu'on sait tous les deux à quel point c'est drôle, bon courage pour tes études ; et entattendant ; je fais mon chemin en sautant dans les flaques, je me salis les robes en rêvant de demain, je rigole de tout je suis une tête à claque, je veux je veux je veux toujours me porter bien.

septembre 10, 2008 8:47 AM  
Blogger maime-que said...

...alors la tête haute et le sang agité, le corps dans mon armure et le coeur bien fragile, je danse en avançant avec mes yeux mouillés, telle une funambule je traverse mon fil.(quelle perfection, tout de même.) La dualité oui, mais faut faire gaffe, moi j'adulais le ternaire sans en savoir grand chose et ça m'avait l'air joli.
Et pour ce qui est du "bon courage pour tes études", c'est fou comme je vis pleinement ta dernière note, ça m'fait sourire, sourire genre crispé, un peu ^^
(Crânera bien qui crânera le dernier, bonhomme !)

septembre 10, 2008 2:03 PM  
Anonymous Ju_u said...

Revoilà, la la la, le ternaire, mais mon Dieu, Justine, où as tu la tête ? Tu vas pas t'accrocher à ces rythmes futiles, tu veux pas danser une valse tant qu'on y est ? On r'tombe sur l'commentaire de Snarkk, ce qui m'fait rire, aussi crispé que toi et tes études, si je peux me permettre de crâner avec mon incapacité, ô combien pire !

septembre 10, 2008 7:52 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home