samedi, octobre 25, 2008

Des courbes.

Ce sont, autour oui tout autour de ce monde-là, ce sont, des conversations des fièvres latentes et le manque de structure sait que cela n'existe pas latent comme, comme la fenêtre mal fermée qui laisse passer le vent et les cris des enfants, tu sais, latents.

J'imagine les morceaux de bois que nos petites mains accrochent les uns aux autres, nos petites mains veulent des chaises, des chaises pour faire asseoir leurs confessions voyez-vous c'est tout simple et c'est de là qu'elles viennent, les fièvres dont on parle. On tend la main c'est du rouge accidentel, l'histoire d'après, ce n'est pas linéaire c'est pas systématique, rouge sans nuances comme le rouge tu sais brut, y'a pas de rapport c'est le bleu, marine électrique et plus clair clair comme leurs faux cieux là tu sais bien, non nous c'est rouge c'est tout simple voyez-vous.

Je m'attardais infiniment sur des couleurs des pulsations, les couleurs sont le rythme et l'avancée vous comprenez, une couleur au pied du mur et l'évanouissement s'en sort. On rapplique moderne et factice, du genre artificiel mais coloré, oui toujours vous savez, on n'est pas hypocrite on collectionne. Les collections rassurent le noir, dans l'genre système on n'est pas loin on rase les murs avec de la peinture sur la peau, on refait l'décor messieurs dames, discrètement mais en couleurs, toujours.

Le noir et blanc ça fatigue le ventre, tout comme le rouge ravive de fausses flammes mal fabriquées, et ouais tu vois tout s'vaut, par ici, presque tout.

4 Comments:

Anonymous martin said...

J'ai lu plein de choses d'ici avec un vrai plaisir de gourmet gourmand. C'est bien de découvrir ton/votre écriture. Bel univers, vraiment.

Bonjour :)

octobre 29, 2008 4:42 PM  
Anonymous Il. said...

J'ai essayé de corriger, un peu, et je t'ai mis en lien. Voila.

novembre 05, 2008 8:47 AM  
Anonymous Vyacheslav. said...

C'est acide, ça te ronge la peau. Un peu comme du sel extrement concentré :]. J'aime ce que tu écris.

novembre 05, 2008 4:27 PM  
Blogger maime-que said...

Martin > Oh, merci ! (le vouvoiement m'intimide beaucoup trop, par contre)
:)

Vyacheslav > C'est gentil.

novembre 09, 2008 9:54 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home